Archives de l’étiquette : nébuleuse

Jan 20 2016

L’hydrogène, un carburant de science-fiction ?

Il est l’élément le plus simple et le plus léger de la nature. Il est parmi les premiers à avoir été engendré par le Big Bang. Il est la principale source d’énergie des étoiles, et il est le plus abondant dans l’univers. Pourtant, l’hydrogène est loin d’occuper la première place dans notre vie quotidienne si énergivore. Comment expliquer …

Continuer à lire »

Image

Mystic Mountain

Détail de la nébuleuse de la Carène (Crédit: Hubble/NASA)

Détail de la nébuleuse de la Carène
(Crédit: Hubble/NASA)

Ce sapin de Noël monumental, constitué de gaz tels que l’hydrogène, est surnommé Mystic Mountain (la montagne mystique en français). Il s’agit d’un détail de la gigantesque nébuleuse de la Carène qui est visible depuis l’hémisphère sud, dans la constellation de la Carène. Elle se trouve entre 6500 et 10000 années lumière de la Terre, et son pilier central mesure 3 A.L. Les jets de gaz visibles sur ses pointes sont dus à des étoiles en cours de formation. Cette nébuleuse est l’une des plus brillante de la voie lactée, et elle est connue pour abriter une étoile variable hypergéante bleue extrêmement lumineuse (5 millions de fois la luminosité du Soleil) nommée Eta Carinae. Observable depuis des latitudes très australes, cette étoile a la particularité d’avoir subi une explosion titanesque dont la lumière nous est parvenue il y a 150 ans.

Image

Rémanent de supernova N63 A

Rémanent de supernova N63A. (Crédit: NASA/Hubble)

Rémanent de supernova N63A.
(Crédit: NASA/Hubble)

Cette photographie, prise par le télescope spatial Hubble en 2008, montre une petite partie d’une pouponnière d’étoiles, appelée N63, dans la galaxie naine du Grand Nuage de Magellan.

Cette petite galaxie spirale est un satellite de la Voie Lactée, distante du Soleil de 163 000 années-lumière, elle est visible depuis l’hémisphère sud. Elle fait partie du groupe local qui comprend, entre autres, la Voie Lactée, Andromède (qui fonce droit sur nous), la galaxie de la Carène (naine elle aussi) et la galaxie du Triangle.

Ce détail du nuage montre ce que l’on appelle le rémanent de supernova (N63 A). Il s’agit des restes de l’explosion d’une étoile massive en fin de vie qui a expulsé ses gaz à travers l’espace.

L’onde de choc de l’explosion est encore jeune, et continue à provoquer des dégâts dans les nuages de gaz environnant.

Ces dégâts sont pourtant bénéfiques, en comprimant les gaz voisins et en les chauffant, ils vont donner naissance à de nouvelles étoiles.

Image

La nébuleuse du Papillon

ngc-6302Cette magnifique photographie a été prise par le télescope spatial Hubble en novembre 2011. Il s’agit de la nébuleuse planétaire du Papillon (ou NGC 6302), visible dans la constellation du Scorpion et distante de 4000 années lumières de la Terre. Une nébuleuse planétaire n’a, en réalité, aucun rapport avec les planètes. C’est l’aspect circulaire de la plupart d’entre-elles qui faisait penser les astronomes du 18ème siècle à la  forme d’une planète.

L’étoile qui est responsable de ce spectacle incroyable, approche de la fin du stade de géante rouge et va devenir une naine blanche. Elle est donc en train de mourir et expulse ses couches externes vers l’espace.

Découverte seulement en 2009 (alors que la nébuleuse est connue depuis 1888), l’étoile rayonne activement dans l’ultraviolet et ne peut être distinguée sur cette photo en raison du tore de poussière qui l’entoure et qui provoque cette géométrie particulière aux gaz expulsés. Sa température de surface est de plus de 250 000°C, ce qui en fait l’une des plus chaude jamais recensée.

Image

Les Piliers de la Création

Cliché en haute définition des Piliers de la Création, un détail de la nébuleuse de l'Aigle dans l'amas M16. Cette photographie d'une incroyable précision a été prise par le télescope spatial Hubble le 5 Janvier 2015. Crédits: NASA

Crédits: NASA

Cette incroyable photographie a été prise par le télescope spatial Hubble en 2014 et publiée par la NASA le 5 Janvier 2015.

Il s’agit d’un cliché en haute définition des Piliers de la Création, un détail de la nébuleuse de l’Aigle dans l’amas M16. Cette image unique à été sélectionnée comme l’une des dix plus belles images prises par Hubble.

Ce sont trois gigantesques colonnes de gaz et de poussières interstellaires actuellement en expansion. La précision de cette photo à permis de mettre en évidence cette expansion en la comparant à une autre photographie de Hubble prise en 1995. Certains jets de matière, probablement issus d’étoiles en formation, ont été mesurés à une vitesse de plus de 720’000 km/h !

(suite…)